Hector BUISSNEG

A la recherche de la bibliothèque où se trouve LE PASSAGE...

29 septembre 2010

La Bibliothèque Royale - Bruxelles, Belgique

Costers01

carte_acces

Carte d'accès aux salles de lecture. - [Bruxelles] : Bibliothèque Royale de Belgique, 1945. - 12x8 cm

bib03_03
bib03_02
bib0301

Nos sociétés savantes : Bibliothécaires et Archivistes. - S.l. : s.n., 1927. - 25x32cm
In : Voir et Lire, p. 316

L'Association des Conservateurs d’Archives, de Bibliothèques et de Musées de Belgique
1907 - 20 janvier - 1927

L'Association des Conservateurs d’Archives, de Bibliothèques et de Musées de Belgique fêtera dans quelques jours – dans l’intimité, parce que les temps sont durs – le vingtième anniversaire de sa fondation. Le président de sa Section de Bibliothécaires, M. Aug. Collard, a bien voulu écrire pour les lecteurs de « Voir et Lire » l’intéressante notice ci-après :
O.G.


FONDEE à Bruxelles, le 20 janvier 1907, sous le titre d’Association des Archivistes et Bibliothécaires belges, cette compagnie tint sont assemblée constitutive ce jour-là ; et vota ses statuts. Cette utile Société doit surtout sa création à l'heureuse initiative du regretté R. P. Joseph Van den Gheyn, S. J. (1854-1943), alors Conservateur de la section des manuscrits de la Bibliothèque royale, et à celle de M. Victor Tourneur, actuellement Conservateur de la section des Manuscrits de la Bibliothèque.

L’Association doit beaucoup à ses deux premiers présidents : pour la section des archivistes, Arthur Gaillard (1847-1912), en son vivant, archiviste général du Royaume et pour la section des bibliothécaires, le R. P. J. Van den Gheyn, S. J. Aussi garde-t-elle à leur mémoire un souvenir ému et reconnaissant pour les éminents services qu’ils lui ont rendu.

Pendant une brillante carrière de quarante ans, Gaillard franchit tous les échelons de la hiérarchie pour arriver au poste suprême d’archiviste général. Il n'hésita. pas à accepter la présidence de la section des archivistes, donnant ainsi l'exemple d'un chef d'administration faisant partie d'un organisme de défense professionnelle. Ce ne fut pas là un milice mérite. Il prit une grande part à 1’organisation du premier Congrès international des Archivistes et Bibliothécaires, dont il fut aussi 1’un des deux présidents clé la commission d’organisation.

Le R. P. J. Van den Gheyn, S. J. consacra une notable partie de sa belle activité au développement progressif des sciences bibliographique et bibliothéconomique en notre pays. La longue liste des travaux contenus dans la Revue des Bibliothèques et Archives de Belgique, qui sont sortis de sa plume si alerte, la grande part qu'il a prise travaux de 1'Association, ainsi qu'aux Congres sont le témoignage d'un labeur incessant et dévoué consacré à deux sciences tout à fait dignes de l'intérêt du monde intellectuel.

En novembre 1896. il accepta les fonctions de conservateur de la section des Manuscrits à la Bibliothèque royale de Belgique : cette tâche nouvelle acheva d'orienter sa carrière vers la bibliographie scientifique.

Dès lors fut entreprise cette œuvre impérissable qu'est le « Catalogue des Manuscrits de la Bibliothèque Royale de Belgique ». Ce monumental travail assure à la mémoire du P. Van den Gheyn la reconnaissance des savants de Belgique et de l'étranger. Le regretté conservateur considérant une bibliothèque non point comme un simple dépôt de documents et de livres mais comme « un centre actif de recherches et d’études scientifiques. »

Nommé conservateur en chef de la Bibliothèque royale, le 2 juillet 1909, le R. P. Van den Gheyn dut, par suite de maladie, résigner ses fonctions à la fin de décembre 1912 ; un mois plus tard, le 29 janvier 1913, l'éminent savant décédait dans sa petite cellule du Collège St-Michel.

D’une affabilité charmante, d'une bonne grâce sans égale, d'une vaste condition, le savant Bollandiste était accueillant à tous, en particulier pour les jeunes débutants dans la carrière.

Le R. P. J. Van den Gheyn fut véritablement le parrain et le protecteur éclairé de l'Association.
La liste des membres fondateurs compte 109 noms qui représentent l'élite de la corporation des archivistes et bibliothécaires belges, car pour être admis comme membre de l’Association il faut remplir ou avoir rempli les fonctions scientifiques dans un dépôt d’achives, dans une bibliothèque ou dans un musée.

Jusqu’au 3 juillet 1913, l’Association ne comprit que deux sections : archivistes et bibliothécaires. A cette date fut créée a section des musées. De ce fait il résulta qu’en 1914, le titre de l’Association fut changé en la dénomination actuelle : « Association des Conservateurs d’Archives, de Bibliothèques et de Musées ».

Le but poursuivi par cette Compagnie savante est l’étude de toutes les questions intéressant les archives, les bibliothèques et les musées.
L’œuvre accomplie depuis sa fondation offre un vif intérêt national. Dans une magistrale conférence, faite en février 1907, le R. P. J. Van den Gheyn exalta le noble but et la tâche élevée que l’association doit poursuivre. Cette conférence insérée dans la Revue des Bibliothèques et Archives de Belgique, tome X, 1907, est à lire et à méditer par tous les débutants dans la carrière. Il serait trop long de rappeler ici en détail tous les faits scientifiques, accumulés au sein des sections et au cours des assemblées générales, pendant les années qui viennent de s’écouler.

Dès sa création, l’Association  se préoccupa de la réunion à Bruxelles d’un Congrès international des Archivistes et Bibliothécaires, lors de l’exposition de 1910. L’activité de ce Congrès, tenu du 28 au 31 août de cette année, se porte exclusivement sur l’archivéconomie et sur la bibliothéconomie. Cette réunion internationale, dont le succès fut surtout redevable aux présidents, Arthur Gaillard et le R. P. J. Van den Gheyn et aux secrétaires généraux, MM. J. Cuvelier et L. Stainier, a permis aux archivistes et aux bibliothécaires belges de se faire mieux connaître de leurs confrères étrangers et a mis en un particulier relief l’Association. Les Actes de ce Congrès publiés à Bruxelles, en 1912, forment un volume de LXIII+8112 pages.
En 1900, M. Eugène Bacha prit l’initiative de la publication d’une Collection de Table des Revues Belges, à laquelle l’Association accorda son patronage moral.
En 1912, Monsieur Auguste Collard publia, sous le patronage effectif de l’Association, le premier Annuaire des Bibliothèques de Belgique : ainsi fut mis à la disposition des érudits et des curieux un ouvrage indispensable pour apprendre à connaître et à pratiquer les bibliothèques de Belgique.
Il fut suivi, en 1913, dans les mêmes conditions de patronage, de la publication par M. Léo Verriest, actuellement professeur à l’Institut colonial d’Anvers, de l’Annuaire des Archives de Belgique, vade-mecum des archives de notre pays.

Par suite des événements de la guerre mondiale, pensant plusieurs années, du mois d’août 1914 jusqu’en 1922, date où l’Association reprit ses réunions annuelles régulières, la corporation resta dans l’inertie scientifique la plus complète.

De 1907 à 1914, les fastes de l’Association furent consignés dans son Bulletin, qui en 1923, fut continué sous le titre d’Archives et Bibliothèques de Belgique, Bulletin mensuel de l’Association des Conservateurs d’Archives, de Bibliothèques et de Musées.

Depuis 1926, il admet des membres associés, qui sont choisis parmi les personnes s’intéressant d’une façon spéciale aux questions d’archives, de bibliothèques ou de musées. Du reste, je préconise formellement la formation d’une société e mécènes dont le rôle serait de suppléer l’Etat appauvri dans l’approvisionnement matériel et pécuniaire des bibliothèques qui s’appellerait fort opportunément « Les Amis des Bibliothèques »

Aug. Collard
In : Voir et Lire, 1927

Posté par tex_242 à 08:30 - 727.8 (493.3) - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    étudiants chinois

    Bonjour,
    Joyeux Noël!
    Merci pour les belles photos et la présentation historique des bibliothèques universitaires qui sont passionnantes!
    J'ai découvert par hasard votre blog en cherchant quelques pistes d'archives sur les étudiants chinois qui séjournaient à Charleroi dans les années 1920 (dans le cadre de ma thèse d'histoire sur la francophonie chinoise fin 19e jusqu'à aujourd'hui). Apparemment, les deux photos que vous avez mises sur votre blog ne se trouvent pas à Charleroi mais à Bruxelles. Je voudrais savoir si vous savez pas hasard où se trouvent les archives sur les étudiants chinois ayant séjourné en Belgique dans les années 1920?
    Je comptais aller à Charleroi (je reprendrai certainement contact avec l'archiviste de la ville après les fêtes, car quand j'ai appelé l'autre jour, elle était en congé). Après avoir parcouru votre blog, je me dis que les archives se trouvent peut-être à Bruxelles.
    Je vous remercie par avance de votre réponse et de votre aide précieuses pour ma recherche.
    Cordialement,
    Mme DAI Dongmei (doctorante chinoise actuellement à Paris pour quelques mois)

    Posté par daidai, 25 décembre 2008 à 23:43
  • Chinois à Charleroi

    Bonjour,


    Tout d'abord merci et joyeuses fêtes également.

    En ce qui concerne les deux cartes postales de l'université du travail de Charleroi, il s'agit bien de la bibliothèque décrite dans mon post du 4 octobre 2008.
    Cette bibliothèque, bien que restaurée, existe toujours et je ne pourrais que vous encourager à rentrer en contact avec le (la?) bibliothécaire en chef afin d'obtenir de plus amples informations sur son histoire et sur les nombreux étudiants chinois qui ont séjourné et étudié à Charleroi à cette époque : http://biblio.ut.be/

    Autre personne à contacter afin de - peut-être - avoir d'autres pistes : Paul Hermant qui, dans sa chronique du 28 avril 2008, nous apprenait pas mal de choses à ce sujet. Il y a un formulaire de contact sur son site : http://www.lautresite.com/new/lejour2/2008_04/index.asp

    Le 23 mai 2008, il en a reparlé ici : http://blogrtbf.typepad.com/matin_premiere/2008/05/2305---la-chron.html
    Allez voir les quelques commentaires laissés par les auditeurs-lecteurs, ils sont assez intéressants.

    Bon travail, Hector

    Posté par Hector, 26 décembre 2008 à 16:49

Poster un commentaire